Édition du dimanche 29 janvier | spectacles à tarifs réduits !
Vos places pour le theatre, cafe-theatre, concerts, humour et loisirs !

Espace Client
/ Connexion
Mot de passe oublié? CLIQUEZ ICI Mon compte
ok

Le moche

Categories du Spectacle  :  

Archivescomédie  |  théâtre  |  spectacle
Theatre spectacle : Le moche
Dans la presse

Les Podcasts

Impression
Lette est un talentueux ingénieur, spécialisé dans les systèmes de sécurité électrique. Un jour on lui apprend quelque chose qu'il n'avait jamais su : son visage est hideux.

- Lette est un talentueux ingénieur, spécialisé dans les systèmes de sécurité électrique.

Un jour on lui apprend quelque chose qu'il n'avait jamais su : son visage est hideux.

Sa femme lui confesse alors : « Tu es moche. C'est une réalité. Personne ne peut penser autre chose en te voyant. Ça me dépasse que tu ne le saches pas ».-

Cette histoire est universelle et pleine d'humour.

Qu'on le veuille ou non dans toutes les sociétés, on se moque de ceux que l'on trouve moche. Cela nous renvoie aussi à nous même, suis-je moche ou beau?

Nous rions mais nous compatissons aussi pour ce personnage qui se retrouve face à un problème stupide mais très embarrassant.

La suite nous fait réfléchir sur nous même. Pouvons-nous être autre chose que de ce qu'on a l'air?

Cette magnifique pièce nous porte pendant une heure entre rires et larmes.
Mise en scène : Stéphanie Dussine
Produit par : Compagnie Esbaudie
Artistes : Justine Assaf, Francis Audigier, antoine Hirel et Olivier Pruniaux
Ecrit par : Marius Von Mayenburg

Site Internet du spectacle

Durée du spectacle : environ 1 heure(s)







LAURETTE THEATRE PARIS



Ligne de Métro :
Goncourt - république
Ligne n° 11

Infos sur la salle

Itinéraire RATP

Le plan d'accès

Restaurants

Partager

Infos réserver
 

Écrire une critique

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un avis

L'avis de erika sur ce spectacle -  lundi, 19 avril 2010

La manière de traiter le sujet estdrôle mais l'écriture est malsaine et sent l'aigreur. L'auteur ne va pas jusqu'au bout du malaise par manque de courage. L'idée était bonne.