Édition du mardi 20 août | spectacles à tarifs réduits !
Vos places pour le théâtre, café théâtre, concerts, humour et loisirs !

Espace Client
/ Connexion
Mot de passe oublié? CLIQUEZ ICI
ok

A LA RENCONTRE DE GAUTHIER/ORTHMANN MAUVAISES HERBES

Categorie du Spectacle  :  

Archivesloisirs
Theatre spectacle : A LA RENCONTRE DE GAUTHIER/ORTHMANN MAUVAISES HERBES
Dans la presse

Les Podcasts

Impression
Gratuit pour les moins de 12 an(s)


A la rencontre de…Laure Gauthier & Ruth Orthmann

France/Allemagne

" J'écris la tête plongée sous la surface de l'eau, le corps impuissant. Les yeux sont brûlants, je regarde, déformés, les visages me parler depuis la surface, dans une autre langue. Que je comprends. J'en devine le sens aux seuls mouvements de leurs lèvres éloignées. Au-dessous de moi, je sais les abîmes ; je sens le froid de leurs ombres dans mon dos, j'essaie de le leur dire et je sais que je ne peux crier sous peine de me noyer sans langue. "

Bonus Track ? Marie Blanc Rouge

Dans ses recherches (sur l'esthétique théâtrale ou opératique) comme dans ses textes dialogiques, Laure Gauthier interroge le lien entre les arts et la façon de faire sortir le langage de ses gonds, de l'arracher à la géographie et de faire trembler la syntaxe.

Elle crée un espace poétique entre les langues, déconstruit les oppositions entre les genres afin d'inventer une langue musicale, qui se nourrit de la banalité et de la léthargie de la vie quotidienne pour tenter de lui donner un nouveau tempo, inquiétant, étrange et (auto) ironique.

C'est autour du projet Marie Weiss Rot / Marie Blanc Rouge (à paraître chez Delatour- France en 2014) que nous l'invitons. Le texte est écrit dans une langue non-maternelle (l'allemand) qui appelle sa réécriture en français afin de créer le plus grand écart possible entre la langue et son origine géographique.

Drame bourgeois des temps modernes, quatre protagonistes aiment sans être aimés en retour. La voix de Marie menace d'être étouffée. Les voix figées d'Albert, de Frédéric et de Christine sont autant de contrepoints à la sienne. Car Marie pense en français lorsqu'elle parle allemand et inversement. Chacune des deux langues précède l'autre consécutivement. Il n'y a pas une langue de naissance, mais deux langues. Surgit ce que Marie appelle une "poésie de couloir ", une langue entre les langues. Il ne s'agit plus d'une poésie des terroirs, mais d'un chant déraciné.

Laure Gauthier sera accompagnée par la comédienne, metteure en scène, traductrice et dramaturge Ruth Orthmann qui dirigera la lecture de Marie Weiss Rot / Marie Blanc Rouge. Soirée en collaboration avec le département de langue allemande de l'Université du Mirail.


Réserver

1


Ce spectacle est proposé par Carrefour Spectacles
 

Écrire une critique