Édition du samedi 21 septembre | spectacles à tarifs réduits !
Vos places pour le théâtre, café théâtre, concerts, humour et loisirs !

Espace Client
/ Connexion
Mot de passe oublié? CLIQUEZ ICI
ok

QUATRE COSTUMES EN QUETE D'AUTEURS

Categories du Spectacle  :  

Archivesthéâtre  |  théâtre contemporain
Theatre spectacle : QUATRE COSTUMES EN QUETE D\'AUTEURS
Dans la presse

Les Podcasts

Impression




…………à l'origine de cette aventure, il y a le costume…

Nous avons voulu lui donner la première place. Pas au sens de la plus grande, mais au sens de celle qui est au commencement.

Nous avons choisi quatre costumiers. Ils ont fabriqué sans contrainte le costume qu'ils désiraient.

Nous avons choisi quatre comédiens, que nous avons tirés au sort afin de les attribuer (sans favoritisme) aux quatre costumiers.

Nous avons choisi quatre écrivains qui ont choisi en toute liberté les costumes pour lesquels ils ont écrit. (Les costumes étaient ravis, ils n'ont rien dit)

Nous avons choisi quatre metteurs en scène, qui ont choisi les textes qu'ils désiraient monter. (Les textes n'ont rien dit, seront-ils ravis ?)

Nous avons choisi un éclairagiste, etson assistant ; ce sont eux qui mettront en lumière toute cette aventure.

Pour bien laisser au costume la première place et laisser une indépendance totale à tous les participants, nous avons fait en sorte qu'ils ne se connaissent pas.

Ainsi l'écrivain n'est influencé ni par le comédien, ni par le costumier. Le metteur en scène n'est influencé ni par l'écrivain, ni par le comédien, ni par le costumier.

Le comédien, quant à lui, attend de savoir à quelle sauce il va être mangé…

Quatre costumes sont nés en avril 2008, très vite adoptés par quatre écrivains.

Aujourd'hui, nous sommes heureux de vous annoncer la naissance de onze textes.

Eux-mêmes viennent d'être adoptés par quatre metteurs en scène, et nous savons déjà que douze naissances de spectacles sont attendues à partir de décembre 2009.


Réserver

8


Ce spectacle est proposé par Carrefour Spectacles
 

Écrire une critique