Édition du jeudi 23 mai | spectacles à tarifs réduits !
Vos places pour le théâtre, café théâtre, concerts, humour et loisirs !

Espace Client
/ Connexion
Mot de passe oublié? CLIQUEZ ICI
ok

THE CRAZY KID'S SHOW

Categories du Spectacle  :  

théâtre  |  enfants
Theatre spectacle : THE CRAZY KID\'S SHOW
Dans la presse

Les Podcasts

Impression
Jean-Philippe Bouchard présente ce spectacle

The Crazy Kid's Show, le seul spectacle où les enfants " font l'artiste " !!

De Dubaï à New-York, de Marrakech à Lisbonne, après avoir amusé les enfants du monde entier,
La Star des spectacles d'animation Moos est à Paris au théâtre Le République pour le plus grand plaisir de vos enfants.

Moos propose un spectacle interactif, pour les 4-12 ans, à l'opposé des spectacles classiques pour enfants sages. Avec lui, ce sont les enfants qui font le show. Ils participent, chantent, dansent, s'ouvrent les uns aux autres au travers de différents défis qui font aussi découvrir l'esprit d'équipe.

La constitution de 2 équipes et de leurs capitaines.
Les différentes équipes s'opposeront lors de plusieurs épreuves, encouragées par le public :
du Crazy Quizz , à l'Epreuve dansante sur les Crazy Kid's Dance, en passant par des interludes chantés en karaoké,
aux Battles dance, the Voice, concours Mickael Jackson, Démo de danse hip-hop il n'y aura pas de répit !

The Crazy Kid's Show dépoussière complètement le spectacle pour enfants et offre un véritable moment de partage et de fun en famille.

Le show vu par les enfants :
Aimée, 7 ans : " Moos c'est comme " The Voice " on chante, on danse, on rit, on fait du bruit "
Juliette, 10 ans : " Moos c'est trop bien, on rigole et on joue tout le temps "
Le show vu par les parents :
" Une heure de show qui passe à toute vitesse ! Moos est drôle, il y a beaucoup d'interaction avec les enfants "
" Un spectacle pour enfants différent et amusant, où tous les enfants sont au coeur du spectacle et peuvent vraiment s'amuser "

Durée 75mn


Réserver

1


Ce spectacle est proposé par Carrefour Spectacles
 

Écrire une critique